Maladie du cuir chevelu : de quoi peut-il s’agir ?

On désigne par maladie du cuir chevelu, toute pathologie entrainant une irritation de la peau sur la tête, à l’exclusion du visage et du cou. Il ne s’agit pas d’une unique affection, mais d’un corollaire de dysfonctionnements qui peuvent être particulièrement traumatisants. De nombreux cas de problèmes de cuir chevelu sont dus à des problèmes d’hygiène et à l’utilisation de produits de soins capillaires inadaptés. Cela s’explique en grande partie par le désir sans cesse grandissant de modifier l’apparence naturelle des cheveux. Nous allons dans les lignes qui suivent faire un survol des principales maladies du cuir chevelu.

Le psoriasis

Entretenir son cuir cheveluCette maladie du cuir chevelu affecte environ 1 à 2% de la population générale, et n’importe qui peut la contracter, à n’importe quel moment de sa vie. On pense qu’il s’agit d’une maladie auto-immune dans laquelle les cellules de la couche supérieure de la peau se multiplient de façon incontrôlée. La maladie se présente sous la forme de plaques scintillantes roses recouvertes d’une cuirasse argentée caractéristique. Bien que le psoriasis puisse affecter n’importe quelle partie du corps, le type qui touche le cuir chevelu est l’un des plus difficiles à traiter, selon le Dr Seemal Desai, professeur adjoint au Département de dermatologie de l’Université du Texas. L’accumulation de cellules cutanées crée des patchs qui peuvent démanger, s’irriter et saigner. Encore plus terribles, la dessiccation des plaques peut aggraver la situation. Il n’existe aucun remède et la prise en charge est essentiellement symptomatique.

La folliculite

Cette maladie du cuir chevelu est due à une inflammation des follicules capillaires et est généralement la résultante d’une infection bactérienne. Très souvent causée par le staphylocoque doré, la folliculite peut apparaître suite à un rasage mal fait ou à l’utilisation de colorants capillaires trop puissants. Elle est aussi très fréquente chez les personnes qui souffrent d’une transpiration excessive. L’affection se manifeste par des bosses remplis de pus qui sont dispersées sur tout le cuir chevelu. Ces bosses, qui ont l’apparence des boutons d’acné, peuvent être très douloureuses. Un médecin soupçonnant une folliculite peut effectuer une culture microbienne pour vérifier la source du mal. S’il s’agit d’une bactérie, alors un antibiotique topique ou oral sera la meilleure option de traitement. « S’il n’y a pas d’agent infectieux présent, les anti-inflammatoires, tels que les crèmes stéroïdes, peuvent efficacement traiter le mal », affirme le Dr Christine Ko, professeur agrégée de dermatologie à l’École de médecine de Yale.

L’alopécie

Gare aux maladies du cuir cheveluLa perte de cheveux peut être due à un certain nombre de facteurs différents, y compris la génétique, certains médicaments, l’inflammation, des anomalies hormonales et la fragilité des cheveux. Indépendamment de la cause, il s’agit d’une affection très pénible. Si vous remarquez une perte de cheveux ou des taches de calvitie sur votre cuir chevelu, il est important que vous consultiez immédiatement un professionnel de la santé. Dans la plupart des cas, une analyse sanguine est effectuée pour évaluer des aspects tels que l’anémie, la carence en vitamines, les anomalies de la thyroïde, les niveaux d’hormones et les marqueurs auto-immuns.

Des pathologies sous-jacentes comme la dermatite séborrhéique ou le psoriasis devraient être aussi traitées. S’il s’agit d’un problème hormonal, des traitements tels que la rogaïne, une solution qui épaissit les cheveux existants, et la spironolactone, une pilule, qui aide à bloquer les hormones mâles, peuvent être efficaces. La consommation d’aliments riches en vitamine B12, en acide folique et en biotine, a généralement un effet bénéfique.

La teigne

Cette maladie du cuir chevelu, également connue sous le nom de Tinea capitis, est une infection fongique cutanée, qui est principalement causée par des dermaphytes appartenant aux genres Trichophyton et Microsporum. La présentation clinique typique est celle de spots simples ou multiples de perte de cheveux. La teigne du cuir chevelu peut être accompagné d’une inflammation, de pustules et de démangeaisons. Peu fréquent chez les adultes, la teigne est principalement observée chez les enfants pré-pubertaires, et touche plus souvent les garçons que les filles. Le traitement de la maladie nécessite un antifongique oral; comme la griséofulvine, la terbinafine, l’itraconazole ou le fluconazole.

La neurodermatite, une maladie du cuir chevelu débutant par la partie supérieure de la tête

Cette maladie du cuir chevelu commence comme une zone de démangeaisons localisée. Au fil du temps, ce spot peut s’élargir et devenir de plus en plus gênant. Pour une raison particulière qu’on ignore, la maladie débute le plus souvent sur la partie supérieure du crâne et progresse à l’arrière de la tête. Le grattage répété et le frottement de la zone entraînent une rupture des cheveux et un patch localisé de cheveux cassés plus courts. La véritable cause de cette maladie du cuir chevelu n’est pas connue, mais les événements et les situations stressants semblent l’aggraver.

Le traitement consiste en des injections localisées de cortisone, d’anti-démangeaisons oraux et de crèmes topiques sur ordonnance. Utilisés correctement, ces médicaments procurent un soulagement considérable et aident à contrôler le problème. Une fois que la démangeaison s’arrête, les cheveux recommencent à pousser dans les zones touchées. Il faut cependant attendre 6 à 12 mois pour que la croissance des cheveux revienne à la normale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *