Les yeux, premières victimes du travail informatique

Parmi les organes les plus demandés de nos jours, ceux travaillant sur le sens visuel sont certainement ceux qui ont vu leur travail être multiplié par cent au cours des trente dernières années et ceux qui reçoivent le plus de stimuli régulièrement. Par conséquent, cette surutilisation des yeux entraîne des effets parfois fâcheux sur leur fonctionnement, surtout quand celle-ci arrive tôt dans le développement de l’être humain. Il existe toutefois de nombreux conseils et réflexes à avoir pour ne trop demander à ses yeux et les reposer face à l’infinité d’écrans auxquels ils sont constamment confrontés.

De la simple gêne aux vrais problèmes

Cette maladie oculaire provoquée par une trop grande exposition aux écrans à un nom, elle s’appelle la fatigue oculaire numérique, et se traduit par un assèchement de la cornée, des maux de tête et des troubles de la vision. Chez l’adulte, ces symptômes passeront après une nuit sans écran, mais pourront réapparaître très rapidement lors de la prochaine utilisation d’un ordinateur. Le problème est encore plus grave chez les plus jeunes, car cette surexposition peut entraîner des troubles de la vision qui resteront jusqu’à l’âge adulte, sans parler des problèmes mentaux telles que l’autisme que de nombreuses études tendent à démontrer de nos jours.

Yeux
Les yeux et l’ordi, une dangereuse histoire d’amour

Savoir situer son ordi par rapport à l’environnement lumineux

Mais l’ordinateur est désormais un outil essentiel dans nos vies, aussi bien pour le travail que pour le loisir, et choisir de se passer de lui pour ne pas fatiguer ses yeux n’est pas une option. Ce qu’il faut c’est apprendre à l’utiliser correctement. 

La première chose à bien prendre en compte est la luminosité de celui-ci, et de la régler en fonction des autres lumières environnantes. Ainsi, si l’on est dans un environnement très sombre, on réglera la luminosité à sa valeur la plus basse possible pour ne pas s’éblouir. Mais à l’inverse, si la pièce est très lumineuse, il faudra augmenter la luminosité de son écran pour ne pas avoir à forcer sur ses yeux pour bien lire ce qui apparaît à l’écran.

Si la luminothérapie a de nombreuses qualités, ce ne plus le cas quand on parle d’écrans. Ainsi, on privilégiera toujours les environnements les plus tamisés, et donc les luminosités d’écran les plus douces, pour faire travailler ses yeux le moins possible. Ainsi, éviter toujours de placer votre écran à l’opposé d’une fenêtre ou d’une lampe, car cela créera de nombreux reflets sur votre écran, autant d’informations inutiles et fatigantes pour vos yeux que vous devrez en plus contrer en augmentant la luminosité de votre écran. Se trouver face à une fenêtre ou une ampoule n’est pas non plus une très bonne option, et le mieux est de disposer son écran à la perpendiculaire de la principale source lumineuse de votre bureau.

Ecran

Choisir des sites et logiciels réfléchis

Ensuite, il faut savoir aussi bien utiliser les informations sur son écran. Par exemple, si vous travaillez sur Word, n’hésitez pas à régler votre vue sur « Largeur de la page », afin d’avoir vos lettres zoomées au maximum tout en visualisant l’intégralité de la largeur de la page, cela évitera de vous fatiguer sur des pattes de mouche en vue normale. Sur Internet, utiliser un bloqueur de publicités comme AdBlock ne fera pas que vous faciliter la vie, cela améliorera aussi votre vue en supprimant toutes ces pubs latérales qui sont bien souvent trop colorées et animées.

Enfin, privilégiez les sites les plus sobres et ergonomiques possibles pour les plus longues utilisations. Le site de PokerStars est, par exemple, pensé pour ne pas fatiguer les yeux de ses joueurs qui peuvent y rester connecté pendant des heures, avec une interface dépouillée. De même pour Pinterest qui ne montre les photos que dans leur plus simple élément pour éviter une surcharge d’informations, tout l’inverse d’un site comme Facebook donc.

ux de ses joueurs qui peuvent y rester connecté pendant des heures, avec une interface dépouillée. De même pour Pinterest qui ne montre les photos que dans leur plus simple élément pour éviter une surcharge d’informations, tout l’inverse d’un site comme Facebook donc.

Connaître les attitudes qui font du bien

Les autres bons réflexes à adopter sont logiques, et notamment la pause de 20 secondes toutes les 20 minutes pour relaxer ses yeux. Il ne faut pas non plus oublier de cligner des yeux car, étrangement, on cligne inconsciemment deux fois moins des yeux quand ceux-ci sont rivés sur un écran. Enfin, la distance de votre visage à l’écran est primordiale : en général, on détermine à un bras la distance idéale. Trop près vous éblouira, trop loin vous fera trop forcer. Tous ces conseils sont essentiels à suivre pour s’assurer de bonnes journées de travail sur ordi sans conséquences pour la santé de vos yeux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.