La santé dans la peau

Les effets du cannabidiol sur l’endométriose

Dans l’anatomie de la femme se trouve un tissu semblable à la muqueuse qui est appelé l’« endomètre ». On le retrouve généralement à l’intérieur de l’utérus. Malheureusement, il peut arriver que l’endomètre apparaisse à l’extérieur de la cavité utérine. Dans ce cas précis, cela crée une réaction inflammatoire chronique et est à la base de diverses conséquences comme : les cicatrices au niveau des tissus, les douleurs atroces, les inflammations…

Pour y remédier, les traitements conventionnels ne sont toujours pas efficaces à cause de leurs effets secondaires et de leurs conséquences sur le foie. Mais aujourd’hui, avec le CBD, les femmes souffrant de cette pathologie peuvent encore rêver de mieux-être. Le cannabidiol apparaît en effet comme une solution très prometteuse, pour soulager les patients de l’endométriose.

Les effets positifs du CBD se traduisent par ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques très puissantes qui ont un impact favorable sur l’organisme humain. Si le CBD connaît un tel succès, cela s’explique par le fait qu’il ne soulage pas seulement de l’endométriose. Les bienfaits du CBD sont en effet très variés et ne manqueront pas de vous surprendre.

Le CBD peut-il stopper ou prévenir la prolifération cellulaire ?

La pathologie de l’endométriose entraîne le plus souvent une prolifération ou une migration des cellules endométriales. Mais le CBD, à travers ses récepteurs CB1 et CB2 cannabinoïdes, permet de prévenir cette propagation. Plusieurs études ont d’ailleurs prouvé cet effet du CBD.

Le cannabidiol permet également de stopper la prolifération cellulaire. Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe dans notre organisme plusieurs mécanismes de défense sous la forme de réactions immunitaires. Celles-ci protègent l’organisme de toute substance étrangère comme les micro-organismes et les toxines. Dès que le corps constate que certaines cellules sont endommagées, il déclenche ce qu’on appelle une « mort cellulaire programmée » pour éviter que la menace ne se répande dans tout l’organisme. C’est ce mécanisme d’autodéfense qu’on appelle l’apoptose.

Cependant, chez les patientes souffrant de l’endométriose ou d’autres troubles similaires, les études ont montré que ces propriétés apoptotiques sont constamment réduites. C’est ce qui explique que les cellules endommagées prolifèrent dans tout l’organisme. Le CBD est donc considéré par plusieurs études, comme une solution très adaptée, à travers l’activation des récepteurs cannabinoïdes. Le cannabidiol agit directement sur la vie des cellules et stoppe la propagation des cellules défectueuses. En effet, le système endocannabinoïde s’implique directement dans l’apoptose et l’arrêt de la croissance cellulaire. C’est d’ailleurs ces propriétés d’anti-propagation cellulaire qui justifient aussi que le CBD est aujourd’hui connu pour empêcher les cellules cancéreuses de se multiplier.

Pour stopper la prolifération de la cellule endommagée, le cannabidiol affame la cellule en empêchant la vascularisation. En effet, les lésions endométriosiques ne peuvent se propager qu’à condition d’être irriguées en sang riche en nutriments. C’est ce processus qu’on appelle la vascularisation ou l’angiogenèse. À ce sujet, la recherche sur l’impact des cannabinoïdes a connu bien plus que des effets positifs.

douleurs abdominales

Le CBD calme-t-il la douleur produite par l’endométriose ?

S’il y a une chose insupportable chez ceux qui souffrent de l’endométriose, c’est bien les douleurs chroniques. C’est encore plus pénible, lorsque l’endométriose s’infiltre en profondeur dans le tissu abdominal. Cela se comprend parfaitement, car les terminaisons nerveuses sont beaucoup plus nombreuses au niveau de l’abdomen, ce qui engendre une sensibilité nerveuse plus accrue.

Lorsque vous consommez du CBD, les récepteurs CB1 agissent sur les nerfs situés au niveau des lésions endométriotiques. À ce niveau, il existe un récepteur de la douleur qu’on appelle « TRPV1 ». Il a pour rôle de repérer et de réguler la température corporelle en signalant toute sensation de chaleur brûlante ou de douleur au système nerveux. Le CBD empêche donc les récepteurs sensoriels de transmettre le stimulus de la douleur au cerveau.

Avec ses propriétés antalgique, sédative et anxiolytique, le CBD constitue une véritable solution qui est encore plus bénéfique que les traitements classiques proposés par la médecine. Ceux-ci ne sont pas toujours efficaces pour soulager les douleurs causées par l’endométriose. En recourant au CBD, le patient souffrant de l’endométriose y trouve un allié de taille. Le CBD l’aide à mieux vivre au quotidien, car il faut reconnaître que cette pathologie est vraiment incommodante pour la plupart du temps où survient le malaise.

L’acuité de la douleur s’intensifie à chaque nouveau cycle menstruel, car le sang qui se produit à cette période coule vers l’intérieur au lieu d’être rejeté. Cela augmente les tissus de l’endométriose qui s’enflamment très fréquemment et engendrent des cicatrices au fur et à mesure. Comme douleurs, on mentionne entre autres : les rapports sexuels douloureux, l’émission de selles douloureuses, les diarrhées ou encore les nausées permanentes. Face à cette situation incommodante, le CBD est une réelle alternative naturelle pour venir au secours des millions de femmes qui subissent le martyre à cause de cette maladie.

Les produits CBD présentés sur ce site vous aideront notamment dans votre combat contre l’endométriose

endométriose

Le CBD peut-il réduire l’inflammation causée par l’endométriose ?

Parmi les manifestations de l’endométriose, on observe une inflammation des intestins avec le développement d’un syndrome de l’intestin irritable. On constate également que cette inflammation débouche sur la fibromyalgie ou encore un lupus. Des études ont prouvé qu’un état inflammatoire chronique, sous l’action d’une douleur intense comme celle produite par l’endométriose, peut favoriser le développement des tumeurs et même des douleurs cancéreuses.

Il est vrai que l’inflammation est une réaction de défense très bénéfique. C’est une réponse du corps tout à fait normale, qui nait et s’amplifie. Cependant, elle peut aussi nuire à la structure et à la fonction de l’organe en question. Pour réduire l’inflammation occasionnée par l’endométriose, la médecine classique préconise trois solutions : les anti-inflammatoires, l’hormonothérapie ou encore la chirurgie. Cette dernière est particulièrement couteuse et le taux de réapparition de la pathologie est encore élevé.

Quant aux deux premières solutions, elles n’ont pas encore fait leurs preuves et leur efficacité est encore incomplète. De plus, ces diverses solutions disponibles pour l’heure s’accompagnent d’effets secondaires nocifs pour l’organisme. Le CBD se positionne donc comme une solution polyvalente et naturelle pour réduire l’inflammation causée par l’endométriose. Son mode d’action est tout à fait simple. Le CBD produit des substances qui bloquent certains médiateurs de l’inflammation.

En ce qui concerne l’utilisation du CBD, plusieurs possibilités s’offrent aux patients. La résine de CBD, la wax CBD ou encore l’huile de CBD. Cette dernière variété de CBD, lorsqu’elle est consommée en sublingual, est la plus recommandée pour traiter l’endométriose. Nous préconisons cette option, car comme vous le savez, l’endométriose affecte les zones internes du corps. Ne le fumez surtout pas. Ce procédé est très nocif à cause des toxines de fumée. Aussi, nous rappellerons que la législation européenne interdit de commercialiser les produits issus de la plante du cannabis qui concentrent un taux de THC supérieur à 0,2 %. Il faudra donc bien vérifier votre produit lors de l’achat.

soulager l'endométriose

Comment bien doser le CBD pour soulager l’endométriose ?

Le bon dosage de CBD dépendra de la gravité de vos symptômes, de votre tolérance au CBD et de votre masse corporelle. L’idéal est de commencer par une petite dose, de sorte que, au fur et à mesure, vous soyez en mesure de l’adapter à vos besoins en CBD.

Le CBD a-t-il des effets secondaires ?

Nous pouvons vous l’assurer : le CBD n’entraîne aucun effet secondaire, contrairement à certaines solutions de la médecine classique. Il suffit de bien vérifier les composantes et l’origine du CBD que vous comptez acheter. Ainsi, en consommant du CBD légal, vous pouvez être sûr d’obtenir un grand soulagement dans le traitement de l’endométriose.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.