La santé dans la peau

Dans quels cas faire appel à un ostéopathe ?

L’ostéopathie est un traitement non médicamenteux qui sert à soulager les patients souffrant de divers maux, à travers des techniques uniquement manuelles. Le succès de ce type de médecine réside dans sa perception de l’être comme étant un tout et donc, de traiter chaque dysfonctionnement, chaque douleur, en tenant compte de la relation indéfectible du corps avec son psychisme. L’ostéopathie peut intervenir auprès des nourrissons, des enfants, des femmes enceintes, des sportifs ou encore des personnes âgées. Mais dans quels cas faire appel à un ostéopathe ?

Traiter efficacement la douleur

De plus en plus de patients choisissent de consulter un ostéopathe pour réduire leur douleur. Que ce soit après la pratique excessive d’un sport, d’un faux mouvement ou encore l’endommagement de certaines zones musculo-squelettiques, l’ostéopathie intervient pour neutraliser la zone douloureuse, éviter d’abîmer le nerf et pour enseigner quelles sont les postures à mettre en application. Elle peut à la fois guérir et prévenir les éventuelles rechutes.

Il est tout de même nécessaire de souligner qu’il est impératif de faire appel à des ostéopathes certifiés tels que celui du site www.osteopathe-pauline-payen.fr, appartenant à l’association des ostéopathes professionnels de France (accessibles sur le site https://osteofrance.com) qui rassemble les experts de ce domaine, également reconnus par le Ministère de la Santé depuis 2014. Voici alors les douleurs qui sont traitées par ostéopathie :

  • les douleurs chroniques de dos telles que l’hernie discale, les douleurs du nerf sciatique ainsi que les problèmes liés à la colonne vertébrale,
  • les entorses,
  • les torticolis ou toute autre douleur située au niveau du cou,
  • les douleurs articulaires,
  • les douleurs dues aux faux mouvements et aux mauvaises postures,
  • les douleurs au talon ou au niveau des tendons.

ostéopathe

En obstétrique et en pédiatrie

À part le traitement de certaines douleurs liées à la grossesse telles que les irritations du nerf sciatique, la tension musculaire, l’ostéopathie intervient également dans la résolution de l’hypofertilité. Au niveau des nouveau-nés, le traitement s’appliquera aux cas suivants :

  • les soucis d’alimentation du bébé : incapacité à téter, problèmes d’étouffement lors de celle-ci, les troubles digestifs et intestinaux (coliques, régurgitation, constipation, etc.),
  • les troubles d’ORL,
  • les problèmes musculaires,
  • les troubles du sommeil.

L’ostéopathie pour les troubles divers

L’ostéopathie peut tout de même intervenir sur d’autres maux, que ce soit :

  • les problèmes vasculaires, surtout au niveau des membres inférieurs,
  • les problèmes de digestion et intestinaux,
  • les soucis ORL (sinusite),
  • les problèmes respiratoires et pulmonaires (asthme, prévention et guérison de bronchite chronique…),
  • les nausées et vertiges chroniques,
  • les soucis liés au stress et l’anxiété : les migraines, etc.
  • le système génito-urinaire : infections urinaires (prévention et traitement), dysurie…

L’ostéopathie viendra alors dénouer les zones qui peuvent se bloquer et causer ces maux afin de les traiter et éventuellement éviter qu’ils ne réapparaissent. D’ailleurs, après une étude réalisée auprès des patients ayant eu recours à ce type de médecine, 90 % d’entre eux affirment avoir ressenti des changements conséquents sur leur état de santé après quelques séances d’ostéopathie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.