La santé dans la peau

Quelles sont les causes de la perte auditive ?

Selon les chiffres officiels, environ 6,6 % de la population française serait concernée par la perte d’audition. Pour être un peu plus précis, il y a donc approximativement 4 millions d’individus qui souffrent de surdité modérée ou sévère dans l’Hexagone. C’est donc un problème assez répandu, mais qu’est-ce qui cause cette perte auditive ? Quelles sont les solutions ? Les réponses dans cet article. 

Les bruits trop importants  

L’une des principales causes de la perte de l’audition c’est l’exposition à des bruits trop importants. En effet, une sollicitation à long terme ou extrême à courte durée cause souvent des lésions importantes au niveau du tympan. Le traumatisme sonore est observé chez les groupes professionnels comme les musiciens ou encore les agents du BTP ou de l’aéroport.
Il existe quelques symptômes externes prouvant l’existence d’un traumatisme sonore : 

  • Tinnitus ou acouphène : bourdonnement ou sifflement ressenti dans l’oreille 
  • Oreille endolorie 
  • Hypersensibilité de l’ouïe (n’arrive pas à supporter certains bruits) 
  • Perte de l’équilibre avec des sensations de vertige et parfois des nausées (affectation du vestibule de l’oreille interne).
bruit

Le facteur de l’âge  

Avec l’avancement de l’âge, les cellules de l’oreille meurent et ne sont plus remplacées convenablement. Ce processus naturel amène évidemment à une diminution progressive et lente de la faculté auditive. Selon les chiffres de l’INSERM, 40 % des personnes de plus de 65 ans présentent une surdité (faible à modéré) due à l’âge. Cette régression reste définitive, néanmoins il existe des solutions comme le port d’appareils auditifs modernes. Ces derniers peuvent améliorer de manière importante la situation des personnes âgées. Sachez que le choix d’un appareil auditif est souvent incontournable pour les séniors.  

Une infection au niveau de l’oreille 

Une bactérie, un virus ou encore un parasite peut proliférer dans la région de l’oreille. Il en résulte une inflammation plus ou moins importante de cette zone. À cause des volumes des capillaires et des vaisseaux sanguins, le gonflement causé par les pathogènes empêche le fonctionnement normal de l’oreille. Il en résulte évidemment une perte importante de l’ordre de 50 à 70 % de l’audition. Cette régression peut être aiguë ou encore chronique en fonction de plusieurs paramètres (comme le type de microorganismes en cause ou encore la réponse immunitaire de l’individu atteint).

Une perte auditive iatrogénique, due au tabac ou à l’alcool  

Certaines substances peuvent entrainer une surdité passagère ou permanente, il peut s’agir de :

  • Médicaments : les traitements anticancéreux ou contre le paludisme peuvent affecter la région de l’oreille. Des molécules diurétiques peuvent également causer des œdèmes dans l’oreille réduisant ainsi la capacité auditive. 
  • Tabac : la cigarette contienne plus de 7 000 substances actives, une centaine d’entre elles peuvent causer des maladies graves et amener à une surdité précoce. En effet, la nicotine est un vasoconstricteur important (réduis la taille des vaisseaux sanguins). Cela signifie que l’apport en oxygène des organes comme l’oreille sera moindre. 
  • L’alcool : une forte dépendance à cette drogue détruit rapidement les cellules ciliées de l’oreille. Il en résulte une surdité irréversible et permanente.  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.