Verrue mosaïque

Une verrue mosaïque se manifeste par une zone rugueuse parsemée de petits points noirs au bas du pied. la victime risque de prendre les verrues mosaïques pour des callosités, mais elles sont en fait des grappes de verrues plantaires, qui peuvent être douloureuses au cours de la marche. Il est possible de les traiter à l’aide de divers médicaments et de procédures médicales comme la chirurgie ou la cryothérapie. Voici ce qu’il faut savoir sur les verrues mosaïques et la façon de s’en débarrasser.

Signes et symptômes

Les verrues mosaïques sont des groupes de petites verrues plantaires qui forment des plaques ou des grappes sur la plante des pieds. Elles sont plates et peuvent donner l’impression d’être parsemées de nombreux petits points noirs. Ces points sont en fait des vaisseaux sanguins qui ont séché à l’intérieur des verrues. Ces verrues se développent généralement sur la plante des pieds et les talons, ce qui rend la marche particulièrement pénible.

Causes

Verrue mosaïques sous l'orteilBien que les verrues mosaïques finissent par disparaître sans traitement, vous voudrez probablement les traiter en raison de leur laideur et de la douleur qu’elles peuvent causer. Elles sont causées par le virus du papillome humain (VPH) de type 1, 2, 4, 60 ou 63. Les gens entrent en contact avec le virus lorsqu’ils marchent pieds nus sur des surfaces infectées telles que le sol d’une salle de bains, les planchers des vestiaires et les plateformes de piscine.

Très résistant, le virus peut survivre sans hôte pendant plusieurs mois. Il accède au corps en entrant par des coupures, des éraflures, des fissures ou d’autres zones endommagées de la peau. Touts ceux qui contractent le virus responsable de cette forme de verrue ne développeront cependant pas de verrues. Certaines personnes, y compris les enfants, les personnes ayant des problèmes de système immunitaire, celles qui ont eu déjà des verrues plantaires et celles qui ont la peau endommagée sont les plus susceptibles d’avoir des verrues mosaïques. La maladie est également sous l’influence de facteurs génétiques.

Diagnostic

Une verrue mosaïque est une petite lésion qui apparaît à la surface de la peau et ressemble généralement à un chou-fleur, avec de minuscules pétéchies noires (minuscules hémorragies sous la peau) au centre. Des points saillants peuvent apparaître lorsque ceux-ci sont grattés. Les verrues mosaïques se produisent sur les semelles des pieds et des orteils. Elles sont souvent semblables aux callosités, mais peuvent être différenciées par une observation étroite des stries cutanées. Les pieds sont couverts de stries, qui sont semblables aux empreintes digitales sur les doigts. Les stries s’arrêtent autour des verrues plantaires. Si la lésion n’est pas une verrue plantaire, les stries continuent à travers la couche supérieure de la peau. Les verrues mosaïques ont tendance à être douloureuses lorsqu’on applique une pression de chaque côté de la lésion.

Prévention verrue mosaïque

Verrues mosaïquesLe virus du papillome humain se propage par contact direct et indirect avec un hôte infecté. Il faut éviter le contact direct avec les surfaces infectées telles que les vestiaires communs, ainsi que les planchers et les bancs de douche. Il faut aussi se garder de partager des chaussures et des chaussettes et éviter le contact avec les verrues présentes sur d’autres parties. Il faut également éviter de toucher les verrues d’autres personnes.

L’infection est généralement moins fréquente chez les adultes que chez les enfants. Comme toutes les verrues sont contagieuses, des précautions doivent être prises pour éviter qu’elles se propagent. Il est conseillé de couvrir les verrues avec un bandage adhésif pendant la natation. Il faut aussi porter des tongs lors de l’utilisation de douches communes et éviter de partager sa serviette avec d’autres personnes. Les vaccins actuellement disponibles ne peuvent malheureusement pas protéger contre les verrues, car elles sont causées par des souches différentes.

Traitement

Les verrues mosaïques se résorbent généralement d’elles-mêmes, mais le traitement est souvent recommandé pour atténuer les symptômes (qui peuvent inclure la douleur), diminuer la durée et réduire la contagion. Un certain nombre de traitements ont montré leur efficacité. Le traitement des verrues par kératolyse implique l’élimination des peaux mortes à l’aide de produits tels que l’acide salicylique ou l’acide trichloracétique. Ceux-ci sont disponibles en vente libre, mais des concentrations plus élevées, peuvent nécessiter la prescription par un médecin.

Un traitement quotidien de 12 semaines avec de l’acide salicylique a permis de dégager complètement les verrues dans 10 à 15% des cas. L’acide formique topique est un traitement commun pour les verrues mosaïques. Il agit en provocant le rejet de la verrue par le corps. L’injection intra-hospitalière de certains antigènes (oreillons, candida ou trichophytos USP) est un nouveau traitement contre ce type de verrues. Elle déclenche une réponse immunitaire de l’hôte contre le virus de la verrue, ce qui entraîne sa guérison. Les méthodes chirurgicales impliquent la cryochirurgie à l’azote liquide, l’électro-dessiccation, la chirurgie au laser, la chirurgie aux micro-ondes et la cautérisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *