Psoriasis

Le psoriasis est une maladie dermatologique commune qui accélère le cycle de vie des cellules de la peau. Il provoque, de ce fait, une accumulation rapide de cellules à la surface de la peau et on assiste à la formation d’écailles et de taches rouges très douloureuses. Le psoriasis est une maladie chronique qui se caractérise par des périodes de répit et de résurgence. L’objectif principal du traitement est d’empêcher la croissance anarchique des cellules. Il n’y a pas de remède, mais un ensemble de soins palliatifs destinés à la gestion des symptômes. Des mesures, telles que l’hydratation, l’arrêt du tabagisme et la gestion du stress, peuvent grandement aider.

Symptômes

Psoriasis dans le dosLes manifestations du psoriasis diffèrent en fonction du type. Les signes et symptômes les plus communs comprennent des formations rougeâtres recouvertes d’écailles épaisses et argentées, des zones de peaux sèches et craquelées qui peuvent saigner, ainsi que des démangeaisons. Certains patients peuvent ressentir des brûlures ou des douleurs. D’autres peuvent voir leurs articulations raidir ou être sujettes à des gonflements. Les zones touchées par la maladie peuvent être localisées ou s’étendre à tout le corps.

Il existe plusieurs types de psoriasis, dont les principaux sont le psoriasis en plaques, le psoriasis en gouttes, le psoriasis pustuleux et l’arthrite psoriasique.

Le psoriasis en plaques est la forme la plus commune. Il provoque des lésions cutanées sèches et épaisses, ainsi que des plaques rouges recouvertes d’écailles argentées. Le psoriasis en gouttes affecte principalement les jeunes adultes et les enfants. Il est généralement déclenché par une infection bactérienne telle que le streptocoque.

Le psoriasis pustuleux est une forme rare, qui touche des zones comme les mains, les pieds ou les doigts. En plus de la peau, l’arthrite psoriasique provoque un gonflement douloureux des articulations typique de l’arthrite. Le psoriasis peut aussi affecter les ongles des mains et des pieds, provoquant des picotements, une croissance anormale des ongles et leur décoloration.

Causes

Chevelure de femmeLes causes du psoriasis ne sont pas clairement établies, mais les spécialistes pensent que la maladie est liée à un problème immunitaire impliquant les lymphocytes T et les neutrophiles.

En temps normal, les lymphocytes T traversent le corps pour le défendre contre des corps étrangers, telles que les virus ou les bactéries. Chez les personnes atteintes de psoriasis, ces cellules immunitaires attaquent par erreur les cellules saines de la peau. En le faisant, elles déclenchent également une production accrue de cellules dermique, de même que d’autres lymphocytes T et des neutrophiles, qui provoquent alors l’apparition de rougeurs et parfois la production de pus.

Le processus devient un cycle continu dans lequel les nouvelles cellules se déplacent trop rapidement (en jours plutôt qu’en semaines) vers la couche la plus externe de la peau. Les cellules cutanées s’accumulent et forment alors des taches épaisses et écailleuses sur la surface de la peau.

Le phénomène qui provoque le dysfonctionnement des cellules T chez les personnes atteintes de psoriasis n’est pas tout à fait clair. Les chercheurs croient que la génétique et des facteurs environnementaux jouent un certain rôle.

Certains facteurs peuvent aggraver ou déclencher le psoriasis. A leur nombre, on compte les infections, les blessures, le stress, le tabac, la consommation excessive d’alcool, et la carence en vitamine D. Certains médicaments, y compris le lithium, les bêtabloquants, les antipaludiques et les iodures peuvent également y contribuer.

Les facteurs de risque comprennent l’obésité, le tabac, le stress, les infections virales et bactériennes, ainsi que la génétique. Les personnes ayant un ascendant ou un proche parent atteint de la maladie, sont susceptibles de la développer à leur tour.

Traitements

Il n’y a pas de traitement curatif. Les traitements existants visent à réduire l’inflammation et à freiner la multiplication effrénée des cellules dermiques. Ils peuvent être divisés en trois types principaux, à savoir les traitements topiques, les thérapies par la lumière et les médicaments systémiques.

Traitements topiques

Utilisés seuls, les crèmes et les onguents peuvent traiter efficacement le psoriasis léger à modéré. Lorsque la maladie est plus sévère, les crèmes sont susceptibles d’être combinées avec des médicaments oraux ou des thérapies légères. Les traitements topiques de psoriasis comprennent, les corticoïdes topiques, les analogues de la vitamine D, l’anthraline, les rétinoïdes et les inhibiteurs de la calcineurine. L’acide salicylique et le goudron de houille sont également utilisés.

Les corticoïdes topiques sont les médicaments les plus fréquemment prescrits pour traiter le psoriasis léger à modéré. Ils réduisent l’inflammation et soulagent les démangeaisons. L’anthraline aide, de son côté, à ralentir la croissance des cellules cutanées. Les rétinoïdes topiques sont des dérivés de la vitamine A qui peuvent diminuer l’inflammation. Les inhibiteurs de la calcineurine réduisent, quant à eux, l’inflammation et l’accumulation de plaque. Enfin, l’acide salicylique favorise le dépérissement des cellules mortes de la peau.

La photothérapie

Psoriasis sur les ongles de piedsCe traitement utilise des rayons ultraviolets naturels ou artificiels. La forme la plus simple de photothérapie implique l’exposition de votre peau à des quantités contrôlées de lumière naturelle.

L’exposition aux rayons ultraviolets naturels ou artificiels ralentit le renouvellement des cellules cutanées et réduit l’inflammation. Bref, les expositions quotidiennes à de petites quantités de lumière solaire peuvent améliorer le psoriasis. Cependant, une exposition trop intense peut aggraver les symptômes et causer des dommages à la peau.

La photothérapie à large bande, peut être utilisée pour traiter des patchs isolés ou un psoriasis résistant aux traitements topiques. Les effets secondaires à court terme peuvent inclure des rougeurs, des démangeaisons et la dessiccation de la peau.

Médicaments oraux ou injectables

Si vous avez un psoriasis sévère ou résistant à d’autres types de traitement, votre médecin peut prescrire des médicaments oraux ou injectables. C’est ce qu’on appelle un traitement systémique. En raison des effets secondaires graves, certains de ces médicaments ne sont utilisés que sur de courtes périodes et doivent être alternés avec d’autres formes de traitement.

Au nombre des médicaments les plus couramment utilisés, on compte les rétinoïdes, le méthotrexate, la cyclosporine et les modificateurs du système immunitaire. Pris par voie orale, le méthotrexate (Rheumatrex) améliore les symptômes en diminuant la production de cellules cutanées et en supprimant l’inflammation. Il peut également ralentir la progression de l’arthrite psoriasique chez certaines personnes. D’autres traitements incluent la thioguanine (Tabloid) et l’hydroxyurée (Droxia, Hydrea).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.