La santé dans la peau

Podologie : les différentes pathologies du pied

Des blessures à l’inflammation, plusieurs types d’atteintes et de complications peuvent entraîner des pathologies du pied. La podologie est la science qui s’intéresse à tous les problèmes de pied, y compris ceux associés au diabète et à certaines maladies inflammatoires.

L’article suivant se concentre sur trois des pathologies du pied les plus courantes vues par les podologues. Voici quelques explications et traitements naturels pour les soulager.

Le pied d’athlète ou intertrigo inter-orteils

L’une des pathologies du pied les plus rencontrées en podologie est le pied d’athlète ou intertrigo inter-orteils. Il s’agit d’une infection fongique courante qui affecte les pieds. Elle apparaît généralement entre les orteils. Cependant, elle peut se répandre et causer des démangeaisons.

Causes et traitement du pied d’athlète

La maladie survient couramment chez les athlètes, car ils sont amenés à marcher pieds nus dans des endroits chauds et humides (piscines, vestiaires, salles de sport…). Ce sont des endroits où les champignons ont tendance à se développer. Pour prévenir le pied d’athlète, il faut effectuer un séchage minutieux des pieds et des espaces entre les orteils après chaque séance de sport.

Par ailleurs, plusieurs huiles essentielles aux propriétés antifongiques peuvent combattre la mycose du pied d’athlète et soulager les démangeaisons. L’huile essentielle d’arbre à thé ou l’huile essentielle de lavande en sont les plus connues. Il suffit de mélanger quelques gouttes de ces huiles à une huile végétale ou une huile d’amande douce.

Les ongles incarnés ; soyez vigilant aux signes d’infection !

Qu’est-ce qu’un ongle incarné? Il s’agit d’une affection douloureuse causée par la croissance d’un ongle dans la peau environnante. Elle entraîne une inflammation et une infection possible de l’orteil. Pris en charge à temps, l’ongle incarné ne nécessite pas de consulter immédiatement un podologue.

Comment soigner l’ongle incarné naturellement ?

Avant de penser à un traitement chirurgical, sachez qu’il existe quelques remèdes naturels à cette affection. Par exemple, le curcuma possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques grâce à la curcumine qu’il contient. Mélangée avec de l’huile de moutarde, qui est également un antiseptique, la curcumine peut soulager la douleur et diminuer l’enflure. Jus d’oignon, ail écrasé, sel d’Epsom ou eau oxygénée sont d’autres remèdes naturels qui luttent contre l’infection, l’inflammation et la douleur.

Podologie

La goutte : la maladie du siècle

Nommée également hyperuricémie, la goutte est l’une des arthropathies inflammatoires les plus répandues en podologie. Elle est due à l’élévation du niveau d’acide urique dans le sang. Il en résulte un dépôt de cristaux d’Urate monosodique autour des articulations. La petite articulation, à la base du gros orteil, est le site le plus fréquent de cette pathologie.

L’harpagophytum contre la crise de goutte

Généralement, les douleurs d’une crise de goutte disparaissent d’elles-mêmes au bout de quelques heures. Mais elles peuvent subsister pendant plusieurs jours. Dans ce cas, l’harpagophytum est un traitement naturel efficace vers lequel se tourner. En effet, l’harpagophytum soulage la crise de goutte grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques puissantes. La plante aide à améliorer la mobilité des articulations tout en réduisant la douleur et les gonflements.

Attention !

Qu’il s’agisse d’une inflammation, de douleurs ou d’une infection, la santé des pieds est à surveiller de très près, notamment chez les personnes atteintes de diabète. En cas de complication, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou podologue. Dans certains cas un traitement chirurgical peut être envisagé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.