Présentation de la crème Locoid

Le Locoid appartient à la catégorie des dermocorticoïdes. Il s’agit d’un médicament à utiliser dans le cadre du traitement local de plusieurs affections dermatologiques depuis les années 1950. Il empêche la multiplication des cellules infectées et limite l’écoulement du pus. Il est prescrit pour soigner les maladies de la peau telles que les eczémas de contact, mais aussi en cas de piqûres d’insectes ou de prurigo causé par un parasite.

Présentation

Boite de LocoidLe Locoid est un produit indiqué pour traiter les eczémas de contact, les piqûres d’insectes et le prurigo. Il peut également être préconisé pour les maladies et affections cutanées suivantes : les démangeaisons ; le prurit du mycosis fongoïde ; la dermatite de stase ou celle atopique ; le prurigo parasitaire ; la dyshydrose ; le lupus érythémateux discoïde ; les pustuloses amicrobiennes palmo-plantaires le granulome annulaire ; la dermatite séborrhéique (sauf au niveau du visage) ; le lichen scléro-atrophique génital ainsi que la lichénification.

Composition du Locoid

Le principe actif du Locoid est l’hydrocortisone butyrate, qui est connu comme étant un dermocorticoïde à activité forte sur certains processus inflammatoires. Il exerce un effet prurigineux, vasoconstricteur et inhibiteur de la multiplication cellulaire. Ce médicament contient également un mélange de polyéthylène et de paraffine.

Posologie du Locoid

Le Locoid est disponible sous plusieurs formes (en tube de 30 ml) : crème fluide ; crème épaisse ; émulsion fluide ; lotion et pommade. Votre médecin vous conseillera la forme la plus appropriée à la lésion. A noter justement au passage qu’il est vivement déconseillé d’utiliser ce médicament sans en référer à un praticien, même en cas d’usage antérieur. Le produit est à appliquer sur la zone à traiter pas plus de deux fois par jour. La fréquence d’application et la quantité de crème utilisée varient en fonction du type d’infection. Les cas de dermatoses requièrent par exemple un arrêt progressif.

Pour que le principe actif du Locoid soit efficace, appliquez le produit en touches espacées. Ensuite, étalez à l’aide d’un gant en plastique (le cas échéant, le produit risque de produire des effets indésirables sur vos mains). Réalisez de légers massages pour que le produit puisse bien pénétrer.

Contre-indications

Rosacée, avec et sansCe médicament est contre-indiqué en cas de lésion ulcérée, d’acné ou de rosacée ainsi que chez les personnes ayant une hypersensibilité à son principe actif ou à une des deux autres substances entrant dans sa composition. Il ne peut pas être utilisé en automédication. Le Locoid peut être prescrit pendant la grossesse et durant la période d’allaitement. Mais il est interdit de l’appliquer sur le mamelon en cas d’infection, car le bébé risque de l’ingérer.

Les effets indésirables

Un usage prolongé du Locoid risque de provoquer des effets secondaires tels que l’atrophie cutanée, la dilatation des petits vaisseaux, la fragilisation de la peau (encourageant l’apparition des vergetures ou des cellulites) ou les microhémorragies de la peau. Pour les éviter, il est conseillé de respecter minutieusement la période de traitement indiqué par votre médecin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *