Comment traiter l’acné hormonale ?

Vous avez toujours pensé que l’acné n’était réservée qu’aux adolescents ? Vous voilà surprise de voir des boutons sur votre visage. Cela peut arriver quand bien même vous aviez une peau douce sans imperfection. Les hormones sont l’une des causes principales de la survenue d’acné. La bonne nouvelle est que vous pouvez vous en débarrasser. Découvrez ici comment traiter efficacement l’acné hormonale.

Qu’est-ce que l’acné hormonale ?

Certaines femmes peuvent souffrir de ce mal sans avoir souffert d’un quelconque problème acnéique pendant l’adolescence. D’autres ne voient jamais leur problème acnéique s’arrêter depuis l’adolescence. Encore appelé acné de l’adulte, ce problème est lié principalement aux perturbations hormonales auxquelles les femmes sont sujettes.

En effet, les menstruations, la grossesse, la ménopause sont autant de facteurs qui provoquent les changements hormonaux.

Comment se manifeste l’acné hormonale ?

D’une part, l’acné hormonale est causée par la présence d’une grande quantité de testostérones dans le sang. Les glandes sébacées sont mises à rude épreuve et sécrètent une quantité non négligeable de sébum. D’autre part, les hormones telles que les œstrogènes et la progestérone, produites au cours des menstruations ou de la grossesse, seraient à la base de la survenue de l’acné à l’âge adulte.

Chez la plupart des femmes, la semaine précédant l’arrivée des menstruations est celle où les boutons apparaissent le plus. Leur apparition sert même souvent de repère aux femmes.

L’acné hormonale serait du genre inflammatoire et provoque de vilaines tâches lorsque les boutons sont manipulés. Elle élit généralement domicile autour de la bouche, au niveau du menton, du cou ou de la mâchoire. Selon le concept de face mapping, ces endroits du visage seraient liés directement aux organes de reproduction. Cela expliquerait le fait qu’ils soient les plus atteints.

Acnée hormonale

Les causes de l’acné hormonale

Au nombre des causes de l’acné hormonale, on peut citer :

  • La grossesse ;
  • Les menstruations ;
  • La ménopause.

Il faut aussi noter que des facteurs particuliers peuvent favoriser leur apparition sur la peau. Il s’agit notamment de la prise de médicaments, de l’abus de cosmétiques, de l’excès de produits nettoyants et du stress.

La menstruation

La menstruation est la première cause à laquelle on associe l’acné hormonale. Au cours de la phase folliculaire du cycle, les œstrogènes sont prédominants. Pendant cette phase, la progestérone est en plutôt basse quantité. Au cours de la phase lutéale, la progestérone est élevée. Avec l’œstrogène, elle baisse quelques jours avant les prochains saignements. Les testostérones prennent alors le dessus et produisent une quantité importante de sébum responsable de la venue des acnés.

La grossesse

La plupart des femmes enceintes souffrent d’acné hormonale, et ce, au cours du premier trimestre. Toutefois, ces acnés peuvent survenir à n’importe quel moment. Celles qui ont déjà des problèmes acnéiques ont tendance à en souffrir un peu plus que les autres. Cependant, certaines femmes avec des problèmes d’acnés peuvent ne pas en avoir du tout. Il est aussi possible que certaines n’ayant jamais souffert de ce problème l’aient au cours de la grossesse. Cette période étant délicate, il est primordial de demander l’avis de son gynécologue avant la prise d’un quelconque médicament ou pour un changement d’alimentation.

La ménopause

Au cours de cette période, les œstrogènes et la progestérone sont produits en faible quantité. Ce déséquilibre provoque de sérieux problèmes comme la sécheresse de la peau, les bouffées de chaleur, les boutons, etc. Les cellules de la peau ne sont plus aussi efficaces. Cela crée une certaine perte en élasticité et en résistance au niveau de la peau qui peut alors subir plus facilement les agressions.

Dermo Medical Center

Comment traiter l’acné hormonale ?

Avant de penser réellement au traitement contre l’acné hormonale, il est important de prendre de bonnes habitudes pour limiter l’apparition des acnés. Vous pouvez réduire l’usage des produits cosmétiques par exemple et utiliser ceux qui sont non comédogènes afin de limiter les problèmes de pores bouchés. Vous devez également avoir une bonne routine d’hygiène de la peau et vous y tenir. Il faut nettoyer sa peau au coucher avec un produit nettoyant, sans en abuser. Pour en savoir plus sur la prévention contre les acnés, cliquez ici.

Lorsque les boutons sont présents, il faut éviter de les manipuler ou de les percer. De même, il ne faut pas trop s’exposer au soleil et éviter le stress autant que possible. Vous devez aussi éviter tout produit agressif sur la peau et maintenir vos cheveux propres et dégagés du visage. Sans cette dernière précaution, les mèches de cheveux peuvent irriter la peau et favoriser une infection.

Par ailleurs, certains produits spécifiques comme les gels, les lotions ou les crèmes permettent de lutter contre l’acné hormonale. Les antibiotiques et les compléments vitaminés peuvent également être utilisés. Pour les formes les plus graves ou suite à des résistances aux traitements, il est préférable de se tourner vers un spécialiste.

Un traitement local suivi d’un traitement oral sera prescrit. En cas d’échec, un autre type de traitement peut être proposé comme celui par l’isotrétinoïne. Ce traitement doit être préconisé par un dermatologue parce qu’il peut être dangereux pour le développement d’un fœtus. Alors, un test de grossesse est effectué pour s’assurer de l’absence d’un embryon ou d’un fœtus. La patiente signe également un document attestant de l’utilisation d’un contraceptif.

L’acné hormonale en soi n’est pas une fatalité, il est possible de la combattre avec les bons moyens comme nous l’avons expliqué ci-dessus. Il vous suffit de les appliquer. D’autres types d’acné sont connues comme les cicatrices d’acnés en creux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.